onlyfans videos leaked
onlyfans leaked
filme porno
filme porno
xxx
filme xxx
onlyfans videos leaked

Le blog

5 mai 2018

Le formateur appelé à devenir « Community trainer »

Cofondatrice de mySkillFactory, Juliette Brunelot accompagne les acteurs de la formation interne dans la digitalisation de leur activité. Elle conseille les DRH et les responsables de formation dans cette voie de la pédagogie digitale et les aide à construire leurs propres dispositifs (Mooc, Cooc, application d’e-learning…). Pour elle, cette mutation s’accompagne de l’émergence d’une nouvelle facette du métier de formateur : le « community trainer ». Elle nous l’explique :

 

QU’EST CE QU’UN « COMMUNITY TRAINER » ?

C’est un terme qui me semble bien décrire une mission essentielle du formateur dans le cadre d’un COOC (Corporate Open One-Line Course), autrement appelé MOOC privé. Le COOC se déroule sur plusieurs semaines pendant lesquelles les personnes inscrites vont pouvoir accéder à un centre de ressources (documents, vidéos…), participer à des classes virtuelles et collaborer à un réseau social dédié sur lequel elles vont livrer leurs questions, leurs astuces, leurs réflexions. Si la préparation des documents multi-médias et l’animation des classes virtuelles sont proches du métier historique du formateur, son rôle sur le réseau social est véritablement une nouvelle mission. C’est là qu’il devient « Community Trainer ».

 

QUELLE EST SA MISSION ?

En dehors des classes virtuelles auxquelles ils s’inscrivent à l’avance, les participants viennent se former sur le COOC lorsque le reste de leur travail leur en laisse la possibilité. On sait que le nombre de participants qui suivent un MOOC jusqu’au bout est environ de 20 %. Ce résultat n’est pas acceptable dans le cadre d’un COOC où il y a des objectifs de formation pour l’entreprise ou la coopérative. Le rôle du « Community Trainer » sera donc d’animer la communauté des apprenants de façon à leur donner envie de revenir sur le réseau social, d’interagir avec les autres et d’approfondir leurs connaissances. Il doit donc se connecter chaque jour pour suivre ce qui se passe et susciter l’intérêt de façon conviviale et ludique. Il pourra par exemple lancer des défis, inviter au partage d’expérience, valoriser les contributions des participants et bien-sûr veiller à ce que les questions trouvent des réponses. Mais il évitera d’y répondre directement lui-même. Il invitera les autres membres de la communauté à y répondre puis il corrigera et complétera si nécessaire. Il ne doit pas être central dans les relations mais favoriser au maximum les interactions.

 

CETTE NOUVELLE FACETTE DU METIER DE FORMATEUR VA-T-ELLE SE DEVELOPPER ?

La digitalisation de la formation est un phénomène croissant car cette évolution permet de répondre aux problématiques d’éloignement et de former mieux grâce à de nouveaux outils. Une fois les supports créés (vidéo, documents…), le formateur peut se concentrer sur son rôle de pédagogue pendant les classes virtuelles et de « community trainer ». Cette dernière mission pourrait petit à petit occuper la majorité du temps du formateur.

 

>> Découvrez notre offre de FORMATIONS DIGITALES sur www.mycoopacademy.coop

  • Inscrivez-vous à la newsletter

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
  • 43, rue Sedaine / CS 91115
    75538 PARIS Cedex 11
    Tél. : 01 44 17 57 00
    Fax : 01 44 17 58 18

Télécharger le catalogue