Le blog

26 novembre 2020

Rencontre – Un Data Scientist au service des coopératives

Sébastian Le Coz est Chef de Projet Data Scientist. Depuis qu’il a rejoint les équipes de LCA Solutions+ en janvier dernier, il fait dialoguer intelligence artificielle, recherche fondamentale et problématiques opérationnelles des coopératives. Il nous en dit plus sur sa mission.

Vous êtes DataScientist et Docteur en Machin Learning. En quoi ces compétences sont-elles utiles aux coopératives agricoles ?

L’optimisation des flux céréaliers entre le champ, les sites de stockage et le client final est un enjeu logistique et financier majeur pour les coopératives. Mais tous les responsables concernés le savent, c’est un sujet complexe, car il faut tenir compte de nombreux paramètres comme les contraintes liées aux produits ou aux infrastructures. Cela met en jeu de très nombreuses données et cela représente par conséquent des problèmes complexes et longs à résoudre. Notre défi quotidien consiste donc à développer des solutions permettant de résoudre ces problèmes à travers des outils facilement implémentables mais également dans un temps raisonnable pour les coopératives.

Nous sommes là dans un domaine à la croisée des chemins entre recherche fondamentale et applications fonctionnelles. Améliorer les performances d’outils comme Optiflux dans un contexte de croissance des données demande donc des connaissances pointues en Data Science. Cette croissance des données grandira dans les années à venir avec l’évolution des marchés. De nos jours, une coopérative disposant de 200 sites et collectant 10 espèces de céréales, plus de 1 milliard de solutions peuvent être possibles. Ainsi l’utilisation d’un logiciel tel qu’Optiflux pour une coopérative prend tout son sens, car il permet d’explorer toutes les solutions en un temps réduit tout en engendrant des réductions de dépense de plusieurs centaines de milliers d’euros sur l’activité céréales (en réduction des coûts de transfert et ruptures de charge) par rapport aux coopératives similaires ne disposant pas d’Optiflux.

Quelles sont concrètement vos missions ?

Mon action se situe à différents niveaux. D’une part, nous pilotons en binôme avec Kristell Rougé, experte en logistique, les évolutions d’Optiflux, logiciel phare proposé par Solutions+ depuis plusieurs années. En tant que chef de projet, ma mission consiste à bien formuler nos demandes d’évolutions, à estimer la complexité de la réponse et à porter un regard averti sur le travail du prestataire pour une bonne gestion de projet.

D’autre part, nous proposons des applications qui répondent aux besoins des coopératives et des utilisateurs de nos outils. Ma formation et mes expériences professionnelles antérieures me permettent aussi d’avoir une vision de ce qui est faisable ou non et de l’ampleur du travail à réaliser avant d’obtenir un outil opérationnel. Nous développons en interne ces solutions en mettant en action mes savoirs en intelligence artificielle et modèles mathématiques et les connaissances métiers des experts en performance industrielle de Solutions +. Cette complémentarité est fondamentale et appréciée de nos clients.

Par exemple, nous avons implémenté récemment une application pour faciliter l’entrée des données dans Optiflux. Il faut souvent renseigner les distances entre les différents sites de la coopérative et cela prend du temps. Avec cette application, il suffit d’entrer les coordonnées GPS des sites puis les calculs de distance se font automatiquement. Ces développements sont réalisés en étroite relation avec les coopératives agricoles dans le cadre d’un club « utilisateurs ». La dizaine de coopératives agricoles que nous accompagnons définissent les évolutions à venir de nos solutions. Ce mode de fonctionnement est très stimulant et nous permet de cibler au mieux les développements à venir.

Je suis aussi investi dans le support « utilisateurs » en accompagnant des coopératives au quotidien dans l’utilisation d’Optiflux. Ce retour d’expérience est précieux pour rester en phase avec les besoins des utilisateurs et ne pas être un data scientist « hors sol ».

Quels sont les projets pour les prochains mois ?

Nous travaillons actuellement sur Optivente, une nouvelle solution pour affecter les contrats de vente en fonction des stocks commercialisables. Optivente est un problème de complexité similaire à celle d’Optiflux et mêle modélisation mathématique et expertise métiers. Réalisée en partenariat avec un groupe de coopératives pilotes, cette solution entièrement développée par les équipes de Solutions + sera disponible fin mars 2021.

  • Inscrivez-vous à la newsletter

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
  • 43, rue Sedaine / CS 91115
    75538 PARIS Cedex 11
    Tél. : 01 44 17 57 00
    Fax : 01 44 17 58 18

Télécharger le catalogue