Blog

À lire aussi

FORMATION

12/06/2022

Sans-titre-3-4-650x576.png

Portrait de Sénéque – Valérie Léguereau

Valérie Léguereau est administratrice et membre du bureau de la coopérative AXEREAL. Membre de la promotion Sénéque 18 depuis janvier, elle a rapidement trouvé sa place au sein de ce collectif et de cette aventure unique. Avec franchise et humour, elle revient avec nous sur son parcours, ses motivations et ses attentes. Entretien à bâtons rompus avec une Sénéque 18 trés impliquée...

Et si nous revenions sur votre parcours ? 

Si je devais résumer mon parcours en un mot, je dirais sans hésiter atypique. Je suis issue d’une famille d’agriculteurs en grande culture et élevage porcin. Mes parents sont d’ailleurs toujours en activité ! J’ai donc pour ainsi dire toujours baigné dans le monde agricole. Mais j’ai mis un petit moment avant de passer, comme j’aime à le souligner, de « ce côté » de l’activité.

Aprés un BTS en comptabilité et gestion et une année de finance, j’ai en effet commencé ma carriére en tant que comptable agricole. Et c’est seulement au bout de 10 années d’activité que j’ai décidé de sauter le pas : passer de l’autre côté !

Pour cela, J’ai réalisé un Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole (BPREA) avant de m’installer seule en 2010 puis d’opérer, en 2016, un rapprochement avec l’exploitation de mon mari.

Mon terrain de jeu en quelques mots ? Grandes cultures principalement – colza, blé dur, blé tendre, soja, maïs, sorgo, tournesol. Et j’ai également 2 poulaillers sous certification avicole CERTIPAC .

Aujourd’hui, j’ai cette chance d’être administratrice et membre du bureau d’AXEREAL. Une responsabilité qui me permets de participer concrétement à la stratégie et l’évolution de la coopérative mais pas seulement. Cela représente aussi pour moi un enjeu d’écoute, d’échange et de pédagogie pour porter et expliquer les décisions sur le terrain.  

Mon parcours je l’aime tout particuliérement parce que l’histoire, je l’ai créée. J’ai choisi les étapes, j’ai fait les choses à ma maniére – que ce soit d’un point de vue de formation et de timing. Et le mieux dans tout ça ? Tout ce que j’ai pu apprendre et entreprendre me nourrit encore aujourd’hui.

 Quels sont les principaux défis qui vous animent ?

Trés clairement que le métier d’agriculteur soit mieux vu, mieux compris, mieux abordé et mieux entendu. Et que mon outil de travail perdure dans le temps. Nourrir les gens, ce n’est pas rien. Ce que l’on fait est essentiel et incroyablement gratifiant.

Mais pour se faire entendre de la bonne façon, il faut encore mieux maîtriser notre communication. J’en suis absolument convaincue ! C’est pour cela que je n’hésite pas à donner de mon temps et de mon énergie au service de la communication externe. Il est primordial de transmettre cette image de l’agriculteur qui a toujours su s’adapter, qui suit le mouvement et qui est fier de ce qu’il fait !

Et comment envisagez-vous la suite ? 

Aujourd’hui je suis administratrice et membre du bureau d’AXEREAL. C’est une trés grande opportunité et je remercie tous ceux qui m’ont permis d’accéder à ces fonctions. Je souhaite donc pouvoir renforcer cette action au sein de la gouvernance : continuer à partager mon expertise, mon expérience, mes remarques et venir nourrir la stratégie sur le long terme.

Et bien-sûr, comme il m’est difficile de ne pas avoir plusieurs projets d’avance, vous vous doutez bien que j’en ai également pour mon exploitation (rires) !

 

Venons-en à Sénéque. Quelles sont les raisons qui vous ont motivé à rejoindre le parcours ?

J’ai toujours été convaincue que la formation devait occuper une place centrale dans mon quotidien professionnel en tant qu’Agricultrice et en tant Administratrice – Membre du Bureau d’AXEREAL.

En 2018 j’ai eu la chance de suivre le parcours « Gouvernance et Stratégie des Coopératives » à Paris Dauphine. Cela m’a permis d’avoir une premiére vision globale et les premiéres clés pour investir mon rôle d’administratrice.

Mais j’avais envie d’aller plus loin ! M’ouvrir aux autres coopératives, me créer un réseau et compléter mes acquis précédents – leadership, communication, confiance en soi, prise de parole en public, enjeux sectoriels. Exactement ce que propose Sénéque. Donc j’ai foncé !

 

Aprés trois modules au sein du parcours, quelles sont vos attentes par rapport à Sénéque ?

C’est simple : continuer à être en attente de chaque prochain module (rires). Depuis le début de cette aventure – car c’est vraiment le bon terme pour définir Sénéque – je sais que je vais repartir avec des éléments nouveaux qui me font immédiatement avancer dans mon rôle. C’est super motivant !

 

Si vous deviez définir sur la promotion des Sénéque 18 en 3 mots ?

Professionnalisme, convivialité et bienveillance.

 

Pourriez-vous nous évoquer votre meilleur moment depuis le début du parcours ? 

Un seul ?!!! (rires) C’est tellement difficile. Les modules d’Alessandro Biscaccianti (module conduite du changement, ndlr), de Michel Tavernier (module leadership et communication) et d’Alain Martel (module gouvernance) ont été trés marquants. Pour des raisons trés différentes mais ils trouvé un véritable écho au sein de l’ensemble de la promo.

Et comment ne pas souligner LE déclic qu’a amorcé l’intervention d’Alessandro ? Comprendre que le psychique est essentiel, qu’il faut prendre soin de soi en premier lieu pour aborder le reste sereinement. Une révélation : revenir à l’essentiel pour ne plus être dans la zone rouge ; avoir un mental libre pour analyser correctement les sujets et rejoindre sa zone verte.

 

Sa coopérative en bref...

Sans-titre-3-1536x515.png

À lire aussi

Regards croisés - IA et coopératives agricoles : enjeux et stratégie

« L’IA ne nous remplacera pas … mais une personne utilisant l’IA le fera » : plus qu’une conviction, le moteur de la dynamique de LCA // Solutions +. La mission engagée depuis quelques mois désormais est claire. Dans un monde où l’Intelligence Artificielle (IA) redéfinit le travail et l’industrie, il est essentiel d’accompagner les coopératives agricoles dans cette transition majeure. Florent Varin, Directeur de LCA // Solutions + et François Cazals, Professeur Adjoint à HEC et Directeur de Cazals & Partners, nous livrent leur vision croisée des enjeux que représente l’IA pour le secteur de la coopération agricole et de la stratégie déployée par LCA // Solutions +

Podcast Learning - Parlons climat, le rôle des coopératives agricoles

Léa, nouvellement employée dans une coopérative agricole rencontre différents intervenants du secteur coopératif pour répondre à ses questions sur le climat et les enjeux carbone, donnant ainsi à chaque épisode un regard différent. Décarbonation, neutralité carbone, agroécologie ou agriculture régénératrice… Les invités vous partagent leurs expériences et de nombreux exemples. Cette série de podcasts learning basée sur des témoignages authentiques, sensibilise tous les publics aux enjeux actuels du climat dans le secteur agricole.

Cybèle : parcours d'excellence pour jeunes agriculteurs engagés

Dans un monde agricole en constante évolution, il est essentiel de préparer la prochaine génération d'agriculteurs à devenir des acteurs proactifs au sein de leur communauté. C'est précisément l'objectif du parcours de formation Cybèle : développer et fidéliser une pépinière de jeunes exploitants capables de prendre des responsabilités sur le long terme. Récemment mis en œuvre au sein du Groupe Natup, nous avons eu le plaisir d’échanger avec Marion Demouge, Directrice de la Communication et de l'Engagement Coopératif, sur l’impact et l'efficacité de ce parcours unique.

Rencontre - Regards croisés sur les parcours Aristée et Sénèque

Lorsqu'ils décident de rejoindre les parcours Sénèque et Aristée, Jean-Luc Cade et Sébastien Blot, respectivement Président et Directeur Général de la coopérative Garun-Paysanne, poursuivent une transformation profonde de leurs compétences et de leur vision du leadership. Aujourd’hui encore, ils considèrent ces deux formations comme des tremplins essentiels à leur réussite professionnelle et à la dynamique de leur duo.