Blog

À lire aussi

FORMATION

30/12/2021

04-Unéal-Octobre2021-650x433.jpeg

Rencontre avec Armel Lesaffre – Dans la peau d’un Sénéque... certifié

En cette fin d’année 2021, nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Armel Lesaffre, nouvellement réélu dans ses fonctions de Président de la coopérative Unéal et fraîchement certifié du parcours Sénéque. Un échange à bâtons rompus sur le parcours, ses apports et les perspectives futures mais surtout une trés belle façon de conclure ensemble cette année « Dans la peau d’un Sénéque »...

Vous voilà certifié du parcours Sénéque. Félicitations ! Alors, quelles sont vos impressions ?

Une grande fierté, tout d’abord. Fierté personnelle naturellement d’obtenir cette reconnaissance mais également vis à vis de mes collégues administrateurs et collaborateurs : il me paraissait important, à leur égard et en tant que Président, d’obtenir cette certification.

Mais cette fierté s’accompagne aussi d’une pointe de tristesse. C’est la fin d’une aventure humaine : avec la promotion bien-sûr – le groupe a vraiment bien vécu ensemble – mais aussi avec tous les intervenants. On appréciait se retrouver et on a beaucoup appris. Sénéque, c’était une parenthése attendue, une véritable bouffée d’air dans nos quotidiens respectifs.

 

La fin du parcours, c’est forcément l’occasion de faire le bilan. Selon vous, qu’est-ce-que Sénéque a changé en vous ?

Alors, pour être honnête, je suis toujours le même... mais, plus sérieusement, le parcours m’a enrichi de 3 façons bien distinctes : il m’a rassuré sur certaines actions que je réalisais déjà mais sur lesquelles j’avais besoin d’être conforté; il m’a ensuite permis de me mettre en alerte sur certains aspects incontournables de mon activité et, chose essentielle, il m’a forgé dans ma capacité à être Président en m’apportant les réponses et l’assurance que cette fonction nécessite.

Mais au-delà de ces 3 aspects, je suis convaincu que Sénéque nous a permis à tous de repartir avec un enseignement essentiel : toujours rester soi-même. Nos parcours respectifs ne sont pas le fruit du hasard mais ils ont tous été possible parce que nous sommes restés fidéles à nos valeurs personnelles. Et ces valeurs, associées aux enseignements du parcours, nous permettent d’aller encore plus loin et d’affirmer aujourd’hui avec fierté : « Je suis comme ça ! »

 

Votre meilleur souvenir de Sénéque ?

Sans hésitation : le voyage à Bruxelles au coeur des institutions européennes. Un moment trés fort fait d’échanges particuliérement privilégiés. Il représente pour moi un vrai concentré de ce qu’est Sénéque : des enseignements et des intervenants de qualité, une aventure humaine trés forte et enfin une réelle projection de nos fonctions et de nos activités dans les problématiques à venir.

Ce voyage, c’était une trés belle façon de clôturer le programme.

Aprés, c’est toujours difficile de résumer ce type de parcours à un seul souvenir. A titre d’exemple, les interventions d’Alessandro Biscaccianti – consultant en management – et de Bruno Roche – consultant formateur et coach de dirigeants – m’ont également beaucoup marqué et leurs rencontres ont constitué des moments charniéres dans mon aventure Sénéque. 

 

C’est quoi les perspectives pour la suite ?

Je souhaiterais m’impliquer encore plus dans mon conseil d’administration mais aussi dans les instances parisiennes. Cela me paraît essentiel. Avec Sénéque et l’organisation qu’un tel parcours implique, j’ai réalisé que je pouvais dégager du temps. Je souhaite conserver cette dynamique pour représenter ma structure au sein de La Coopération Agricole : il faut qu’on lance des projets en échangeant avec les autres, il faut qu’on rayonne et pour cela il faut aller au-delà de notre structure.

Et puis l’aventure Sénéque n’est pas finie. Nous avons un référent de promotion pour animer le groupe et se rencontrer réguliérement. Une chose est sûre : on va se revoir !

 

Des conseils pour un futur Sénéque qui hésiterait encore à rejoindre le parcours ?

Fonce ! Une chose est sûre : c’est du temps et de l’organisation. Mais tu en ressortiras heureux et grandi : il y a beaucoup de choses à y apprendre, de nombreux enseignements à en tirer et du réseau à se créer et cette notion de réseau est essentielle : le relationnel, l’échange, c’est l’ADN des coopératives. Il convient de maintenir cet ADN correctement.

Et je finirai par une chose : on intervient aujourd’hui dans des coopératives qui ont tendance à grandir et qui sont confrontées à des problématiques majeures. Si on souhaite continuer à former un binôme efficace et pertinent avec nos Directeurs Généraux, il est nécessaire de monter en compétences pour pouvoir répondre à ces enjeux et c’est tout l’objectif du parcours Sénéque.

À lire aussi

Regards croisés - IA et coopératives agricoles : enjeux et stratégie

« L’IA ne nous remplacera pas … mais une personne utilisant l’IA le fera » : plus qu’une conviction, le moteur de la dynamique de LCA // Solutions +. La mission engagée depuis quelques mois désormais est claire. Dans un monde où l’Intelligence Artificielle (IA) redéfinit le travail et l’industrie, il est essentiel d’accompagner les coopératives agricoles dans cette transition majeure. Florent Varin, Directeur de LCA // Solutions + et François Cazals, Professeur Adjoint à HEC et Directeur de Cazals & Partners, nous livrent leur vision croisée des enjeux que représente l’IA pour le secteur de la coopération agricole et de la stratégie déployée par LCA // Solutions +

Podcast Learning - Parlons climat, le rôle des coopératives agricoles

Léa, nouvellement employée dans une coopérative agricole rencontre différents intervenants du secteur coopératif pour répondre à ses questions sur le climat et les enjeux carbone, donnant ainsi à chaque épisode un regard différent. Décarbonation, neutralité carbone, agroécologie ou agriculture régénératrice… Les invités vous partagent leurs expériences et de nombreux exemples. Cette série de podcasts learning basée sur des témoignages authentiques, sensibilise tous les publics aux enjeux actuels du climat dans le secteur agricole.

Cybèle : parcours d'excellence pour jeunes agriculteurs engagés

Dans un monde agricole en constante évolution, il est essentiel de préparer la prochaine génération d'agriculteurs à devenir des acteurs proactifs au sein de leur communauté. C'est précisément l'objectif du parcours de formation Cybèle : développer et fidéliser une pépinière de jeunes exploitants capables de prendre des responsabilités sur le long terme. Récemment mis en œuvre au sein du Groupe Natup, nous avons eu le plaisir d’échanger avec Marion Demouge, Directrice de la Communication et de l'Engagement Coopératif, sur l’impact et l'efficacité de ce parcours unique.

Rencontre - Regards croisés sur les parcours Aristée et Sénèque

Lorsqu'ils décident de rejoindre les parcours Sénèque et Aristée, Jean-Luc Cade et Sébastien Blot, respectivement Président et Directeur Général de la coopérative Garun-Paysanne, poursuivent une transformation profonde de leurs compétences et de leur vision du leadership. Aujourd’hui encore, ils considèrent ces deux formations comme des tremplins essentiels à leur réussite professionnelle et à la dynamique de leur duo.