Blog

À lire aussi

FORMATION

26/04/2021

visuels-champs-scaled-e1619507579884-650x381.jpeg

Zoom sur – Regards croisés sur le CQP agent de silo

Le CQP agent de silo ou Certificat de Qualification Professionnelle d’agent de silo est une formation certifiante qui se déroule sur 13 mois, et qui conjugue la théorie (environ 2 jours par mois) et une mise en situation réelle. LCA // Solutions + vous propose de découvrir ce parcours incontournable à travers les regards croisés d’Elvis Fouchard, stagiaire et d’Elodie Jardin, tutrice du CQP agent de silo.

Accompagner et transmettre

Elodie Jardin, technicienne qualité au sein de la coopérative SCAEL a réalisé son CQP Agent de Silo il y a huit ans :   une expérience qu’elle considère aujourd’hui encore comme une véritable chance : « Avoir 2 jours de formation par mois pendant 1 an, ce n’est pas donné à tout le monde » souligne-t-elle.

Plus qu’une chance, cette formation a représenté pour elle un vrai déclic : celui de vouloir transmettre son savoir en devenant elle-même tutrice CQP. « Lorsque que j’étais stagiaire, mon tuteur était constamment à mes côtés pour m’aider, j’ai donc eu envie de faire la même chose. Accompagner et transmettre sont pour moi deux choses primordiales ».

Un formidable moyen d’apprendre de nouvelles choses...

Elvis Fouchard, magasinier céréales Appros au sein de la coopérative BONNEVAL quant à lui, considère cette formation certifiante comme un formidable moyen de revoir mais aussi d’apprendre de nouvelles choses dans son quotidien professionnel. « Je n’ai pas bénéficié d’une bonne passation de poste à l’époque donc le CQP agent de silo m’a été trés avantageux. De plus, il me permet d’ouvrir des portes sur de nouvelles expériences professionnelles mais aussi sur d’autres postes pour l’avenir » nous confie-t-il.

Sur le rôle de son tuteur (au sein du CQP, chaque stagiaire est accompagné par un tuteur tout au long de son parcours, ndlr) il évoque un accompagnement trés enrichissant. « J’ai eu la chance de tomber sur un tuteur que je connaissais déjà. On a pu échanger et avancer facilement. De plus il m’a montré de nouvelles choses, comme le séchoir dans son silo – n’en n’ayant pas un moi-même ».

Une formation complète

Quand on l’interroge sur les points forts de ce parcours, Elodie les identifie à plusieurs niveaux : « D’abord, tous les apprentissages sont réellement mis en pratique par la suite. C’est une formation complète, notamment avec des visites sur sites de coopératives agricoles différentes de la nôtre. Et la durée du parcours, d’un peu plus d’un an, permet de bien voir l’évolution des personnes ».
Pour elle, que ce soit en qualité de stagiaire ou de tuteur, la richesse des échanges et les évolutions qu’ils favorisent au fil des mois sont une force indiscutable du CQP agent de silo.

Outre la relation stagiaire – tuteur, Elvis revient quant à lui sur la synergie du groupe et son importance : « On a eu la chance d’avoir un groupe très communicatif, on s’est tous très bien entendu. L’effectif assez restreint a je pense favorisé ces échanges et l’entente, même si on venait tous de coopératives différentes. Les intervenants étaient eux aussi très à l’écoute et on a pu échanger avec eux ».

 

Le CQP est souvent le premier diplôme obtenu par les agents de silo. Permettant de faire reconnaître leur qualification, il représente une belle valorisation de leur métier.

 

À lire aussi

Regards croisés - IA et coopératives agricoles : enjeux et stratégie

« L’IA ne nous remplacera pas … mais une personne utilisant l’IA le fera » : plus qu’une conviction, le moteur de la dynamique de LCA // Solutions +. La mission engagée depuis quelques mois désormais est claire. Dans un monde où l’Intelligence Artificielle (IA) redéfinit le travail et l’industrie, il est essentiel d’accompagner les coopératives agricoles dans cette transition majeure. Florent Varin, Directeur de LCA // Solutions + et François Cazals, Professeur Adjoint à HEC et Directeur de Cazals & Partners, nous livrent leur vision croisée des enjeux que représente l’IA pour le secteur de la coopération agricole et de la stratégie déployée par LCA // Solutions +

Podcast Learning - Parlons climat, le rôle des coopératives agricoles

Léa, nouvellement employée dans une coopérative agricole rencontre différents intervenants du secteur coopératif pour répondre à ses questions sur le climat et les enjeux carbone, donnant ainsi à chaque épisode un regard différent. Décarbonation, neutralité carbone, agroécologie ou agriculture régénératrice… Les invités vous partagent leurs expériences et de nombreux exemples. Cette série de podcasts learning basée sur des témoignages authentiques, sensibilise tous les publics aux enjeux actuels du climat dans le secteur agricole.

Cybèle : parcours d'excellence pour jeunes agriculteurs engagés

Dans un monde agricole en constante évolution, il est essentiel de préparer la prochaine génération d'agriculteurs à devenir des acteurs proactifs au sein de leur communauté. C'est précisément l'objectif du parcours de formation Cybèle : développer et fidéliser une pépinière de jeunes exploitants capables de prendre des responsabilités sur le long terme. Récemment mis en œuvre au sein du Groupe Natup, nous avons eu le plaisir d’échanger avec Marion Demouge, Directrice de la Communication et de l'Engagement Coopératif, sur l’impact et l'efficacité de ce parcours unique.

Rencontre - Regards croisés sur les parcours Aristée et Sénèque

Lorsqu'ils décident de rejoindre les parcours Sénèque et Aristée, Jean-Luc Cade et Sébastien Blot, respectivement Président et Directeur Général de la coopérative Garun-Paysanne, poursuivent une transformation profonde de leurs compétences et de leur vision du leadership. Aujourd’hui encore, ils considèrent ces deux formations comme des tremplins essentiels à leur réussite professionnelle et à la dynamique de leur duo.